MEGA-P2P.NET

Site de liens Torrent

Télécharger vos films gratuits, Liens MégaVideo - Streaming - liens torrents. contact.php


Première des méthodes de téléchargement inventée, elle consiste au partage de fichiers.

Chacun de ses utilisateurs, téléchargeant un quelconque fichier, va devenir un « leecher ».

(Celui qui télécharge) Une fois le fichier téléchargé, il restera, si vous ne le supprimez pas,

dans la liste de téléchargement, et va se mettre à partager votre fichier à toutes les autres personnes

qui tenteront, comme vous, de le télécharger. Vous serez alors un « seeder ». (Celui qui partage)
Cette méthode nécessite, à l’inverse des deux autres, l’utilisation d’un logiciel dit « Client torrent »,

 qui va prendre en charge le fichier « Torrent » que vous trouverez sur de nombreux sites,

et le transformer en quelque sorte une fois le téléchargement terminé, dans la forme du fichier désiré

(Film, musique…). Il en existe beaucoup, et nous vous proposons

quelque uns d’entre eux sur Mega-P2P.

Les avantages :


- Simplicité d’usage

- Rapidité de téléchargement si beaucoup de Seeders

- Bon moyen de contrer votre égoïsme

- Peu de risque d’infection par un virus

- Nécessite un logiciel client spécifique (µtorrent, par exemple)

- Beaucoup de sites français (Torrent411, TorrentFrançais, etc.)

- Communautés actives (Vérification des fichiers, commentaires…)

Les inconvénients :


- Méthode peu sécurisée car visible par les autorités

- Peut-être extrêmement lent si peu de Seeders (Rare)


Lien Torrent; Le trafic de P2P a en effet explosé en Europe dès le jour de fermeture de MegaUpload le 19 janvier dernier comme le montre le graphique ci-dessous. C’est le client UTorrent qui semble en tirer le plus grand bénéfice, devant eDonkey, (eMule) dans une moindre mesure. Pas de crainte de la Hadopi de la part des internautes donc, dont le site avait été bloqué suite à une attaque des Anonymous, justement en réponse à la fermeture de MegaUpload.

Le 19 janvier, date de la fermeture de Megaupload et Megavideo par le FBI, le streaming accuse une baisse. Parallèlement, le P2P passe de 1% à plus de 10% de la bande passante. On peut en déduire que cette renaissance est surtout imputable aux fans de films et de série, obligés de télécharger les contenus qu’ils avaient l’habitude de consommer jusqu’ici en direct sur internet. P2P.


Les réseaux Peer-to-Peer (P2P), permettent de se procurer des fichiers (torrent) qui ne sont pas stockés sur un serveur central, mais chez une multitude d’utilisateurs. La personne qui lance un téléchargement partage les données qui lui parviennent avec la communauté. C’est cette étape du processus qui est illégale en Suisse. Regarder un film pirat est permis. Par contre, le partager avec d’autres ne l’est pas.


Torrent francais, lien torrent. Les meilleurs sites de lien Torrent Francais.

Le sujet du téléchargement légal est éminemment polémique mais notre avis a toujours été clair sur le sujet: Il nous apparait logique de payer pour voir un film. C'est bien sur un principe fondamental du respect des droits d'auteurs mais aussi une garantie de diversité à terme. En effet si vous souhaitez pouvoir conserver un grand choix de films, il est impératif que les auteurs de ces films ainsi que les maisons de production qui engagent les frais nécessaires aux tournages puissent retrouver leurs investissements et le cas échéant faire des profits. Le piratage peut à ce titre effectivement être considéré comme un vol pur et simple. Nous vous encourageons à ne pas télécharger des films gratuits si la gratuité n'est pas le fait du créateur - Il est en effet très fortement probable que ceux ci soient piratés.


Occupant jusqu'à 90 % du débit, le P2P, de Napster il y a 10 ans à KaZaA et eMule, en passant par la technologie BitTorrent, est rapidement devenu l'ennemi numéro 1 de l'industrie du disque et du cinéma, et ce, partout dans le monde.
Pourtant, depuis une poignée d'années, la part du Peer-to-Peer ne cesse de régresser. Non pas du fait des pressions incessantes de la RIAA outre-Atlantique ou de ses équivalents dans nos contrées, mais du streaming et du téléchargement de type megaupload.

L'explosion des sites comme YouTube et Dailymotion (tous deux créés il y a à peine quatre ans) est symptomatique de cette situation, le P2P continue sa chute libre au profit du streaming. Le P2P ne représente plus que 18 % du trafic total, contre 40 % il y a à peine deux ans. Et s'il s'agit d'une moyenne – certains FAI ont donc une part du P2P bien supérieure – cette chute n'en reste pas moins impressionnante. 

Résultat, grâce au streaming, mais aussi aux sites de téléchargement de type RapidShare et MegaUpload, le protocole Web est repassé au-dessus de la barre des 50 % du trafic (52 % précisément). Outre le Web et le P2P, les autres protocoles complètent les 30 % restants, à savoir la VoIP, le FTP, le courriel (1,4 % du trafic), les messageries instantanées, les newsgroups, etc.
Or, que ce soit le streaming ou les sites comme MegaUpload, chacun sait que de nombreux contenus illégaux transitent par ces biais. Cela signifie-t-il pour autant que la mise en place de lois telles Hadopi est inutile ? Oui et non.
Si elles visent principalement le P2P, en recul constant depuis des années donc, les sites de streaming et de téléchargements pourront eu aussi ètre visés. Hadopi 2 ratisse en effet large et ne frappe pas seulement les réseaux P2P. La loi peut aussi bien s’appliquer juridiquement à un amateur P2P qu’à un internaute qui "uploade" ou visionne un film sur un site de streaming...
De nombreux sites français de streaming ont d'ailleurs déjà dû fermer leurs portes suite à diverses pressions.


D’autres sites similaires…

Smartorrent remplacé par Torrent9  pour télécharger vos films, séries. Réouverture de Torrent411, le retour de t411 avec une nouvelle url The Pirate Bay devient le plus gros site de torrent au monde. Jeux-torrent, Téléchargement des torrents de Jeux PC,PS, NDS,WII Cpasbien, un des meilleurs site de torrent encore ouvert en 2018 Zetorrents ouvre de nouveau ses portes, nouvelle url du site sur cette page. Elite-tracker, Tracker Francophone, 19000 torrents à télécharger. Surfer anonymement
Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici

YggTorrent décident de céder le tracker à une autre administration.


Du nouveau avec YggTorrent qui décident de céder le tracker à une autre administration. Une grosse somme d’argent devrait transiter et les nouveaux responsables vont rentabiliser l’investissement ce qui est tout à fait logique, donc le site afficheras la couleur progressivement début Mars, attendez-vous à des changements importants.






YggTorrent, le site qui a pris la suite de T411 auprès des internautes piratant des œuvres culturelles en P2P, se réorganise. Une nouvelle équipe est en train d'être mise en place et de nouveaux noms de domaine seront activés. C'est la conséquence d'une vente du site qui a eu lieu en mars.

Selon nos informations, cette décision n’est pas motivée par des raisons judiciaires. Le site est pourtant bien connu des ayants droit puisque ses liens sont visés par des demandes de déréférencement pour qu’ils n’apparaissent plus dans aucun résultat de Google. En décembre, on dénombrait 187 titulaires de droits d’auteur et 46 firmes travaillant pour eux à l’origine de 10 000 adresses signalées.


Ce sont des raisons personnelles, d’ordre médical, qui ont poussé les gérants actuels à se désengager du site. Un diagnostic défavorable a été posé en décembre sur l’un d’eux et les a amenés à revoir leur implication, nous dit-on. C’est en tout cas la raison principale qui a été mise en avant. D’autres raisons ont pesé dans la balance, comme des « désaccords » et des « attaques personnelles », mais la prise de décision s’est surtout faite en tenant compte de l’état de santé d’un des administrateurs.


Toujours selon nos informations, le transfert du tracker et du site a donné lieu à une transaction financière — dont le montant n’a pas été communiqué. « Il faut savoir que nous n’avons pas cédé le site, mais plutôt vendu », a expliqué l’un des administrateurs à Numerama. Le site fait en effet l’objet de convoitises et il aurait reçu, selon ce responsable, « quatre propositions d’achat » en l’espace de quelques mois.

C’est le 18 mars que l’achat a été bouclé : ont été vendus le site, l’infrastructure ainsi que le développement de la future version d’YggTorrent. De toute évidence, la nouvelle équipe a vu de la valeur dans ce site pirate, malgré le fait qu’il ne se finance pas avec de la publicité. Ses ressources sont tirées a priori des dons — qui donnent du crédit télécharger davantage — et vraisemblablement de son partenariat avec un service de VPN.


Les trois administrateurs sont, selon nos informations, « de multiples nationalités » et son présentés comme ayant « une grande expérience dans le domaine du P2P ». Ils seraient par ailleurs « propriétaires de deux sites très connus sur la scène internationale ». Lesquels ? Le mystère demeure. Parmi les sites de P2P de premier plan, il y a The Pirate Bay mais aussi 1337x, Rarbg, Rutracker ou encore torrentz2.

Risques sur le plan judiciaire


Rappelons à toutes fins utiles que le téléchargement d’œuvres piratées depuis YggTorrent est illégal en l’état actuel du droit. Les internautes qui récupèrent des oeuvres culturelles via cette plateforme s’exposent à un risque judiciaire non négligeable : ainsi, une procédure peut être engagée contre eux si leur adresse IP est attrapée dans le cadre de la riposte graduée, celle-ci ayant compétence à agir au niveau des échanges en P2P.


Outre les mesures relatives à la lutte contre le piratage en matière de P2P, contenues dans la loi Hadopi, il existe des leviers juridiques pour lancer des actions judiciaires contre les internautes. Ces mesures sont inscrites dans le code de la propriété intellectuelle et offrent la possibilité à l’industrie culturelle de procéder à quelques actions ciblées, histoire de faire quelques exemples, surtout si les peines sont dures.


Dans les faits, les efforts des ayants droit se concentrent surtout sur les gérants de ces sites. Dans ce cas -là, les responsables, s’ils sont attrapés, peuvent être condamnés à de la prison ferme, à d’importantes amendes et à devoir régler des dommages et intérêts plus ou moins élevés. En France, les ex-gérants d’OMG-Torrent, Pirate Island ou Mamietracker peuvent en témoigner.


Il va y avoir d’importants changements chez YggTorrent dans les jours à venir. Le site de téléchargement illicite a en effet annoncé dimanche 25 mars la cession du tracker à une autre équipe composée de trois administrateurs, ce qui s’accompagnera d’une part par une indisponibilité temporaire du site, et d’autre part par une modification des adresses pour accéder au site et au tracker.


Les gérants d’YggTorrent ne se sont pas étalés sur les raisons qui les ont poussés à prendre cette décision. Ils ont simplement précisé la période de maintenance et pour indiquer quels seront les nouveaux noms de domaine à privilégier. Il n’est pas précisé si l’ancienne URL sera toujours active avec une redirection vers les nouvelles ou si elle sera délaissée. Les nouveaux liens utiliseront le domaine de l’Islande.


Le célèbre tracker torrent T411 a fermé ses portes et de nombreux clones ont tenté l’aventure. Il semblerait que T411.si sois sortie du lot pour le moment, il a réussi a récupérer de nombreux adeptes de la communauté.

 T411.si a déjà réuni  une communauté dépassant allègrement les 150 000 comptes  ainsi que plus de 50 000 torrents à télécharger et sans ratio.

Si ces chiffres sont encore loin de ceux de l'ancien site, la plateforme a déjà fait l'objet de plusieurs mises à jour. Au début du mois d'août, T411.si s'est même offert un petit lifting. Une refonte complète de son design et de son interface a été réalisée avec cette présentation très explicite : "T411 vous avait manqué ? Le premier site de torrent francophone est de retour pour votre plus grand plaisir !"


Source: numerama.com


« Pour continuer à faire vivre cet esprit de partage nous choisissons de céder le tracker à une autre administration », indique l’équipe actuelle. « Trois nouveaux administrateurs prendront la relève avec l’équipe actuellement en place. Cette nouvelle prendra effet à partir du 31 mars 2018 à 12h00 », peut-on lire ensuite.


Ce changement d’équipe va donner lieu à une nouvelle adresse, le site yggtorrent.com va devenir ygg.is et yggtorrent.is. Un changement de nom pour le tracker est également annoncé, avec l’actuel jack.yggtorrent.com qui devient tracker.ygg.is.


« C’est le cœur lourd mais en paix que nous nous disons au revoir. Jamais nous ne pourrons vous remercier assez pour toute la contribution que vous avez apporté vous uploader, ex staff et staff actuel ! Mais n’oubliez pas ceci, jamais nous ne vous oublierons », conclut le message. Aucun détail supplémentaire n’est partagé concernant la raison de cette vente. Mais selon Numerama, l’état de santé d’un des administrateurs a poussé l’équipe actuelle à se séparer de YggTorrent.


Source: lturegeek.fr

Accéder Au Site